Le 08 mai 2018, le mag en ligne INVESTIR AU CAMEROUN, dans son article :“SGS Cameroon to implement an automatic wood control system as of June 1, 2018”, annonçait des couleurs pas très gaies pour l’économie du pays; du moins, c’est ce qu’on pouvait déceler entre les lignes…

Le 08 mai 2018, le mag en ligne INVESTIR AU CAMEROUN, dans son article :“SGS Cameroon to implement an automatic wood control system as of June 1, 2018”, annonçait des couleurs pas très gaies pour l’économie du pays; du moins, c’est ce qu’on pouvait déceler entre les lignes…

En substance, on pourrait y comprendre que les décisions découlant de Motaze causeraient plus de mal que de bien, car l’on a comme l’impression qu’elles étoufferaient les imports/exports qui sont le poumon économique du Cameroun.

Comment comprendre de telles décisions si ce n’est que L.P Motaze roulerait pour son propre compte? Et s’il est avéré qu’il le fait pour son compte en banque perso au mépris des camerounais, alors on est en lieu de s’inquiéter sérieusement.

Join Cameroon News Today-CNT’s WhatsApp Group By Pressing Here

En effet, il a un accord avec la SGS qui prend des pourcentages sur chaque exportation et on suppose que Motaze se gave derrière en rétro-commission.

Motaze serait-il prêt à brûler tout le respect à la hierarchie juste pour être le chouchou du patron? Nombre d’avertis le pensent, en somme…

Sur un élan nombriliste, il voudrait montrer que les collaborateurs du Président sont mauvais pour se mettre lui-même en avant.

Cependant, c’est l’économie du pays qui bat de l’aile, et les recettes quasi inexistantes. De ce fait, il destabilise plutôt le chef de l’Etat, pensant le rehausseur. C’est très grave!


With CFA 25, 000 advertise with Cameroon News Today-CNT. Get in touch with us on +237 682104565 or email us at info[at]cnt.cm.